Avertir le modérateur

27/01/2009

Ca va le faire !!!

AborddeBritAir_22janv09_9.JPGSalut à tous !

Non, je ne vous avais pas oublié ! Mais les dernières semaines n’ont pas été simples, croyez moi ! Ca n’était peut être « que » l’Atlantique sud, ça ne fait peut être pas « vibrer » ou « fantasmer » comme les mers du sud, mais que ça a été dur !!! Sûrement les 2 semaines les plus pénibles de ce Vendée… psychologiquement surtout ! On m’avait prévenu pourtant ! VDH, un ancien du Vendée Globe me l’avait même écrit : « Attention ! Après le Cap Horn, on a tendance à croire que c’est presque fini, mais la route est encore longue, piégeuse, pénible… » Et bien vous savez quoi, faut toujours écouter les anciens !!

Parce que pour être clair, c’est vrai qu’une fois que vous avez passé le Cap Horn, que vous venez de vivre l’enfer durant 1 mois dans des mers démontées et casse bateau, même si vous êtes bien conscient qu’il reste de la route, vous vous relâchez un peu… Vous vous dites que ça va être plus cool… Vous approchez du Brésil, il commence à faire chaud, vous sortez le short et vous enfilez vos crocs… Et puis tout à coup vous vous retrouvez avec un vent de m…. ça n’avance plus ! Vous êtes obligé de faire des pieds et des mains sous la chaleur (que vous trouvez de moins en moins agréable) pour avancer poussivement… Et puis quand l’air commence à rentrer un peu, vous vous payez un orage énorme ! Une nuit entière sous une pluie battante avec des éclairs partout et le foudre qui tombe à 100 mètres du bateau… Et puis au petit matin, l’orage est passé et c’est reparti à manœuvrer dans des vents erratiques… La vraie galère… Vous en arriveriez presque à regretter les 40 nœuds de vent et les creux de 10 mètres de l’Océan Indien !! Plus sérieusement en tout cas : psychologiquement, après 2 mois de mer, c’est usant…

Enfin, depuis ce week-end et le passage de l’équateur, on a de nouveau la tête à l’endroit et les choses sont plutôt rentrées dans l’ordre. La situation est relativement claire, les positions relativement bien établies, devant comme derrière. Et on commence à penser à l’arrivée. Il faut malgré tout rester concentré et bien gérer les derniers jours de course… On n’a pas fait tout ces efforts avec BRIT AIR depuis près de 80 jours pour craquer à 2 mètres du buffet !! Alors on lâche rien… jusqu’au bout ! Encore un petit effort et ça va le faire…

Allez, à +, on retourne mettre du charbon dans la machine !

Armel

PS : Eh ! Vous non plus, faut rien lâcher !! Vos messages et vos encouragements, c’est un vrai carburant pour moi et BRIT AIR…

AborddeBritAir_22janv09_13.JPG

05/01/2009

Bonne Année !!!!!!!

AborddeBritAir_4janv09_6.JPG

Salut à tous !

Ouh la la… je manque à tous mes devoirs… Enfin mieux vaut tard que jamais, je vous souhaite donc une excellente année 2009 ! Plein de bonnes choses, la santé, du bonheur et que tous vos rêves se réalisent ! D’ailleurs comme le disait Oscar Wilde (et ouais, ça rend philosophe 2 mois de solitude !!) : « Il faut avoir des rêves assez grand pour ne jamais les perdre de vue tandis qu’on les poursuit ! »… alors je vous souhaite d’avoir de très très grands rêves en 2009 !

Pour ma part, mon premier grand rêve, c’est de passer ce fameux Cap Horn et d’en finir avec ce Pacifique qui décidément ne nous aura pas fait de cadeau… Déjà que l’Indien n’avait pas été sympa… Mais bon, avec BRIT AIR, on n’a jamais été si près du but : plus que quelques heures à tenir et on y sera ! Retour en Atlantique et nouveau départ pour le sprint final.

Après le passage du « caillou », clignotant à gauche et après cap au nord / nord-est en direction des Sables. Un peu de retard sur les leaders certes, mais rien de rédhibitoire ! En 2001, Mich Desj (déjà lui !) avait lâché plus de 600 milles à Ellen Mac Arthur entre le Cap Horn et l’équateur ! L’histoire bafouille parfois… Alors avec un peu de gnac (j’en ai en réserve !) et un petit coup de pouce du destin, tout est possible !

En attendant, suis au Cap Horn ! J’essaierai de vous envoyer des photos si je vois quelque chose…

A+

Armel

 

23/12/2008

Comme dans un shaker !!!

Salut à tous !

Vous vous souvenez de la pub : « Oran…. Secouez, secouez-moi ! » ? Et bien depuis 24 heures à bord de BRIT AIR, c’est pareil !! Je suis un peu comme dans un shaker géant ! Ca cogne, ça remue, ça secoue dans tous les sens… Mais bon, c’est le prix à payer pour aller vite. Et depuis plusieurs heures, ça va même très vite !! Près de 450 milles en 24 heures… Plus de 18 nœuds de moyenne… Le tout par 50° Sud, une eau à 5° et des icebergs signalés dans la région… C’est sport quand même !! Ca fait plaisir d’aller vite et de regagner du terrain sur les leaders, mais ça ne se fait pas sans stress je peux vous le dire.

Demain soir c’est Noël !! Même si je suis loin de tout, ça me fait plaisir quand même. Bon pour l’instant, c’est trop chaud pour que je puisse vraiment me pencher sur le sujet, mais demain quand ce sera un peu plus calme, je compte bien m’aménager une petite déco de circonstance… Et puis, j’ai déjà vu dans le sac de la semaine quelques paquets qui débordaient… je sais aussi que je vais avoir le droit à un petit menu spécial fêtes ! C’est sympa…

Je vous raconterai mon réveillon dans un prochain message… Pour l’heure, je retourne au charbon !

A+

Armel

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu